Lorsqu’il s’avère que la racine de l’une de vos dents est abimée, il devient primordial de procéder à un remplacement au plus vite. Cela permet de limiter les dégâts que pourrait causer cet état de choses. Mais comment ? Une consultation chez un chirurgien-dentiste vous permet de vous faire poser un implant dentaire. Il s’agit d’une racine artificielle installée dans l’os de la mâchoire pour servir de base à votre dent. C’est l’intermédiaire entre cet os et la prothèse. Bien ancré, un implant dentaire joue un rôle d’amortisseur tout en facilitant la mastication des aliments. Cet article vous fournit des orientations pour réussir votre opération d’implantologie paris avec un implantologue.

Implant dentaire : ce qu’il faut d’abord savoir de la chirurgie pré-implantaire

Dans le processus d’une installation d’implant dentaire, il peut arriver des cas où il est impossible de procéder directement à l’opération. Selon les études en implantologie, il faut des gestes préliminaires avant de poser l’implant dentaire. C’est pourquoi il est conseillé de se confier à une équipe traitant qualifiée.
S’il s’avère par exemple qu’il faut forcément procéder à l’extraction d’une dent, il faut d’abord vérifier la profondeur de l’infection. Si la zone (qui doit accueillir l’implant dentaire) est très infectée, votre chirurgien-dentiste Paris devra d’abord enlever la dent et nettoyer soigneusement la partie. Il portera une attention particulière à la gencive et à l’os de la mâchoire. Mais ce ne sera pas tout pour poser l’implant dentaire.
Après avoir extrait la dent abimée, il faut attendre en moyenne deux mois. Ce temps d’attente est le minimum qu’il faut pour la cicatrisation de la zone d’où la dent a été extraite. Il est très capital de respecter ce temps pour permettre à l’implant dentaire de bien s’ancrer lorsqu’il sera posé.
Par ailleurs, s’il n’y a pas suffisamment d’os dans la zone où l’opération aura lieu, il serait judicieux de faire d’abord une greffe osseuse. Après cela, il faut attendre environ quatre mois pour l’installation de l’implant dentaire. Toutes ces précautions permettent une bonne résistance de la racine artificielle posée.

De la résistance et de la durabilité d’un implant dentaire

Lorsqu’elle est bien posée, une racine dentaire artificielle peut supporter les pressions de mastications jusqu’à l’ordre de 30 kg/cm2. Cela peut se faire dans toutes les directions. Les précautions de la chirurgie pré-implantaire permettent une bonne durabilité de l’implant dentaire. Il ne peut donc pas s’abimer dans le temps, mais doit plutôt dépasser la longévité humaine. Cela va s’en dire qu’il reste bien en place même à la mort de l’individu (sauf en cas de forces majeures, accident par exemple). Cela est aussi favorisé en partie par les différents matériaux dont est fait votre implant dentaire.
En implantologie-Paris, les métaux utilisés sont soigneusement choisis et offrent de très bons résultats. Mais il faut qu’il soit implanté dans les bons axes. Cela permet d’exercer librement les forces de la mastication.
Vous savez désormais ce qu’est l’implant dentaire et comment il est posé. N’hésitez pas à contacter un chirurgien-dentiste-Paris pour tous vos besoins en implantologie.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.